En bref - D'autres orphelins de Duplessis sont indemnisés

Le dernier processus d'indemnisation des orphelins de Duplessis est enclenché. Ceux qui ont vécu dans certains établissements non psychiatriques entre 1935 et 1964 peuvent ainsi faire depuis hier une demande afin de toucher les quelque 15 000 $ que le gouvernement leur avait promis en décembre dernier.

Ces orphelins avaient été exclus des premières vagues d'indemnisation offertes par Québec en 2001, ceci parce qu'ils avaient dans leur jeunesse été diagnostiqués «déficients» et non pas «malades mentaux». Ces derniers ont reçu environ 25 000 $ chacun il y a six ans. Pour être admissibles, les orphelins doivent avoir fréquenté un des neuf établissements — généralement des orphelinats — déterminés par Québec. Les requérants ont jusqu'au 10 août pour se prévaloir de leur droit (1 866 225-0270). On estime que de 1000 à 1700 orphelins sont susceptibles de se manifester. En acceptant cet argent, les victimes s'engagent toutefois à ne jamais poursuivre l'État, l'Église ou encore le Collège des médecins pour les sévices subis, une clause qui en a froissé plusieurs.