En bref - La CSN reste neutre

La CSN n'appuiera aucun parti politique dans le cadre de la présente campagne électorale québécoise. Hier matin, à l'occasion du conseil confédéral de la centrale qui se déroule à Montréal, la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, a toutefois formulé de sévères critiques à l'endroit du gouvernement libéral sortant.

Mme Carbonneau reproche au gouvernement Charest le désengagement de l'État. Elle souligne un recul en matière démocratique, notamment à la suite des nombreux projets de loi adoptés sous bâillon. Claudette Carbonneau a affirmé que le programme du Parti québécois était celui qui allait le plus «loin» au chapitre du développement économique, même si ce n'est pas suffisant au goût de la CSN. Pour ce qui est de l'Action démocratique du Québec, Mme Carbonneau soutient que leur programme est celui qui favorise le plus la privatisation des services publics et qu'il n'est donc pas dans l'intérêt des membres du regroupement syndical.