Spectacle-bénéfice au profit de SOS Parc Orford

Sherbrooke — La coalition SOS Parc Orford revient à la charge pour financer les recours devant les tribunaux contre la décision du gouvernement du Québec de vendre une partie du Parc national du Mont-Orford à des intérêts privés. La coalition tiendra un spectacle-bénéfice le 3 décembre prochain, à Sherbrooke, qui réunira sur scène plusieurs artistes, dont Richard Séguin et Clémence DesRochers.

«Nous avons besoin de financement pour les procédures judiciaires. Même si des avocats nous soutiennent bénévolement, il y a plusieurs frais juridiques qui devront être assumés. Nous espérons attirer environ 1000 personnes et amasser entre 12 000 $ et 15 000 $ lors de ce spectacle», a mentionné hier la porte-parole de SOS Parc Orford, Gisèle Lacasse-Benoit.

Marina Orsini et Serge Postigo se chargeront de l'animation de ce spectacle-bénéfice qui se présente comme un rassemblement familial.

«C'est une montagne pour les familles dans un parc qui nous appartient. Nous allons répéter que nous sommes là et que l'on continue à défendre notre montagne. On se bat pour la garder intacte», soutient Clémence DesRochers.

«J'ai choisi la région il y a plus de 35 ans. Ce qui se passe à Orford a une valeur symbolique. Nous ne voulons pas de vente. Il ne faut pas trahir la mémoire de ceux qui ont créé le parc en 1938. Quelque 12 000 personnes ont manifesté contre le projet de privatisation dans les rues de Montréal», poursuit Richard Séguin.

L'annonce de la présentation de ce spectacle-bénéfice survient la même journée où le gestionnaire intérimaire de Mont-Orford annonçait l'annulation de la saison de ski 2006-07.

Étant donné que ce dossier relève d'un conflit de travail, SOS Parc Orford considère qu'il n'est pas de son ressort de commenter.

La coalition SOS Parc Orford a été fondée officiellement le 12 mars dernier et quelque 80 000 citoyens du Québec ont signé sa pétition pour s'opposer à la vente du Parc national du Mont-Orford.