L'ADQ se tourne vers les aînés

Québec — À la traîne dans les sondages, l'Action démocratique du Québec (ADQ) «tend la main aux aînés» dans l'espoir d'élargir sa base d'électeurs en vue du prochain scrutin.

«De manière générale, lorsque l'ADQ a gagné des comtés, c'est avec l'appui des aînés. Quand l'ADQ perd l'appui des aînés, l'ADQ perd des élections», a résumé son chef Mario Dumont en conférence de presse hier à Québec, où il a annoncé la création d'une «commission des aînés» au sein de son parti.

Pour l'heure, les sondages sont de bien mauvais augure pour l'ADQ.

Si M. Dumont insiste pour dire que ce n'est pas la lecture des sondages dans les «journaux du jour» qui lui a inspiré l'idée de créer un forum des aînés, il ne nie pas que le soutien des baby-boomers vieillissants et des personnes âgées est indispensable au succès de son parti.

«On veut tendre la main aux aînés parce que l'on est convaincu que c'est par l'ADQ qu'ils seront le mieux représentés, et lorsqu'ils constateront cela le jour de l'élection, c'est avec enthousiasme qu'ils devraient nous appuyer», a opiné le chef adéquiste.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.