En bref - Serge Savard mis à l'amende

Serge Savard, ex-défenseur et directeur général du Canadien de Montréal, a été condamné hier à une amende de 950 $ pour avoir conduit son véhicule automobile avec les facultés affaiblies en septembre 2004.

Il avait alors été responsable de deux accrochages. En fait, son taux d'alcoolémie dépassait deux fois la norme légale. Comme il avait plaidé coupable, en mai, l'ancien numéro 18 du Canadien se retrouve avec un dossier judiciaire. Il lui est en outre interdit de conduire pour une période d'un an. La juge de la Cour municipale Louise Baribeau lui a aussi imposé une amende supplémentaire d'un peu plus de 150 dollars. À son arrivée en cour municipale, hier peu après midi, Savard était accompagné de son fils Marc, candidat libéral aux élections fédérales de juin 2004. Malgré les circonstances, une admiratrice qui surveillait son arrivée depuis plusieurs heures est venue s'asseoir aux côtés de Serge Savard pour lui réclamer un autographe.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.