Landry lancera la campagne de Boisclair

La voie est libre pour le chef du Parti québécois, André Boisclair, dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles, dans l'est de Montréal. M. Boisclair est le seul candidat en lice à l'assemblée d'investiture qui se tiendra dimanche.

Au moins 300 personnes sont attendues à la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles pour l'événement. Le prédécesseur d'André Boisclair à la tête du parti, l'ancien premier ministre Bernard Landry, sera l'orateur invité.

Le premier ministre Jean Charest a annoncé récemment la tenue d'élections partielles dans Pointe-aux-Trembles et dans Taillon, en Montérégie, pour le 14 août prochain.

Le Parti libéral et l'Action démocratique ont choisi de ne pas présenter de candidats dans Pointe-aux-Trembles et de laisser la voie libre au chef du Parti québécois, afin de faciliter son entrée à l'Assemblée nationale.

Les dirigeants de Québec solidaire ont cependant décidé d'opposer un candidat au chef péquiste. La nouvelle formation de gauche imite ainsi le Parti vert.

L'assemblée d'investiture de Québec solidaire se tiendra le 11 juillet.

De son côté, le Parti vert du Québec considère que les trois partis politiques en place à l'Assemblée nationale se comportent comme des membres d'un club privé.

Le fait de laisser la voie libre au chef péquiste dans Pointe-aux-Trembles «démontre que les principaux partis politiques qui se partagent tour à tour le pouvoir se font des petits arrangements pour se favoriser mutuellement lorsque les conditions s'y prêtent», a déclaré mardi le nouveau chef du Parti vert, Scott McKay, lors d'une conférence de presse.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.