Le PQ accuse Corbeil d'insouciance

Québec — En agissant avec «l'insouciance d'un pur amateur», le ministre des Ressources naturelles, Pierre Corbeil, est en train de saboter le développement de l'énergie éolienne au Québec, a soutenu hier l'opposition péquiste.

«C'est bien ce que je crains, a lancé la porte-parole du Parti québécois (PQ) en matière d'énergie, Rita Dionne-Marsolais, en entrevue à la Presse canadienne. Je pense que le ministre ne comprend pas l'ampleur du problème.»

La députée de Rosemont reproche au ministre Corbeil son refus d'écouter les doléances des citoyens inquiets des projets d'aménagement de parcs éoliens qui se multiplient depuis l'annonce de la nouvelle stratégie énergétique du gouvernement Charest.

Or de plus en plus de projets présentés par des promoteurs privés font l'objet d'une levée de boucliers, aussi bien dans la région de Montréal qu'en Montérégie ou en Gaspésie, en raison du bruit des rotors et de la détérioration du paysage par l'érection de dizaines de tours.

La grogne populaire ne fera que s'amplifier tant que le gouvernement Charest laissera à l'entreprise privée la maîtrise d'oeuvre des projets éoliens, a fait valoir Mme Dionne-Marsolais.