En bref - Charest s'en va en Europe

Québec — Le premier ministre Jean Charest amorcera demain à Paris une visite européenne de 13 jours qui le mènera, outre la capitale française, en Autriche et en Allemagne. «Il ne s'agit pas d'une mission économique.

On ne s'en va pas lancer de grands projets ou signer des contrats, a prévenu d'emblée Hugo D'Amours, porte-parole du premier ministre Jean Charest. Mais il y a un potentiel [d'échanges] que l'on veut développer davantage dans la région.» À Paris, les 6 et 7 juillet, M. Charest aura des entretiens avec le premier ministre de la République française, Dominique de Villepin ainsi qu'avec l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Une rencontre figure aussi à l'agenda avec Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie. Le dossier de la diversité culturelle sera à l'ordre du jour des entretiens, tout comme les festivités du 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008 et la préparation du Sommet de la francophonie qui se tiendra à Québec la même année.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.