Les chantiers moins nombreux cet automne à Montréal

La région de Montréal comptera 36 chantiers routiers au cours des prochains mois, alors qu’il y en avait une cinquantaine cet été et 44 l’automne dernier.
Getty Images iStockphoto La région de Montréal comptera 36 chantiers routiers au cours des prochains mois, alors qu’il y en avait une cinquantaine cet été et 44 l’automne dernier.

Cet automne, les chantiers routiers seront moins nombreux dans la région de Montréal que pendant la saison estivale, mais celui du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine s’annonce déjà cauchemardesque pour les automobilistes.

La région de Montréal comptera 36 chantiers routiers au cours des prochains mois, alors qu’il y en avait une cinquantaine cet été et 44 l’automne dernier. Plusieurs chantiers amorcés en saison estivale ont pu se terminer plus tôt que prévu, mais cette accalmie sera de courte durée. « La fermeture du pont-tunnel, au mois de novembre, ça va chambouler les habitudes de déplacement des usagers de la route dans ce secteur-là. On va avoir une congestion vraiment importante », a prévenu Louis-André Bertrand, porte-parole de Mobilité Montréal, jeudi, lors de la présentation des chantiers routiers qui seront réalisés dans les prochains mois par le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la Ville de Montréal dans la région de Montréal.

Comme l’avait annoncé le MTQ il y a trois semaines, une seule voie sera maintenue en direction de la Rive-Sud et deux en direction de Montréal dans le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine à compter du mois de novembre en raison de la détérioration plus rapide que prévu de l’infrastructure. Ces entraves seront maintenues en tout temps jusqu’en 2025.

Les travaux au pont-tunnel entraînent déjà d’importants bouchons pour les automobilistes car ceux-ci sont nombreux à se rabattre sur le pont Jacques-Cartier.

Louis-André Bertrand croit que les premières semaines seront particulièrement difficiles, mais la congestion pourrait s’atténuer au cours de semaines suivantes, quand les automobilistes auront ajusté leur stratégie de déplacements, a-t-il fait valoir.

Mobilité Montréal recommande aux automobilistes d’opter pour le transport collectif. Cinq stationnements incitatifs sont déjà mis à la disposition des automobilistes de la Rive-Sud et des places de stationnement ont été ajoutées pour porter leur nombre à 2100. Des voies réservées jusqu’aux approches du pont-tunnel devraient aussi réduire les temps de parcours pour ceux qui seront à bord des autobus. Sur plusieurs lignes, l’accès aux autobus sera gratuit.

Pour sa part, la Ville de Montréal a pris soin de ne pas prévoir de chantiers sur des artères menant au pont Jacques-Cartier. « Les travaux au tunnel L.-H.-La Fontaine, ce n’est pas une surprise. Ça fait cinq ans que la Ville de Montréal travaille sur les approches au pont Jacques-Cartier. Alors, les travaux qu’on a été capables de coordonner, de planifier et d’exécuter, on les a faits », a indiqué Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal, en évoquant les travaux effectués par la Ville sur l’avenue Papineau et les rues Sherbrooke et Notre-Dame au cours des dernières années.

Parmi les autres chantiers prévus dans les plans du MTQ et de la Ville, notons ceux de l’autoroute 40, dans le secteur du boulevard des Galeries-d’Anjou, de l’échangeur des Sources, de l’échangeur Saint-Pierre, et du tunnel piétonnier de la Société de transport de Montréal (STM) en cours de construction à l’angle du boulevard Pie-IX et de la rue Jean-Talon Est.

À voir en vidéo