Denis Coderre entend rétablir du stationnement sur le REV Bellechasse

La rue Bellechasse est devenue a sens unique pour créer une deuxieme piste cyclable.
Photo: Adil Boukind Le Devoir La rue Bellechasse est devenue a sens unique pour créer une deuxieme piste cyclable.

S’il est porté au pouvoir le 7 novembre prochain, Denis Coderre compte maintenir le Réseau express vélo (REV) de la rue Saint-Denis, mais il réaménagera celui de la rue de Bellechasse afin de rétablir une partie des 800 places de stationnement qui avaient été supprimées.

Une administration Coderre conserverait le REV de la Saint-Denis, mais selon Denis Coderre, la sécurisation du site devrait être faite. « Si on défaisait le tout, ça coûterait 12 millions $. Alors, avec ce qui a été dépensé à outrance du côté de l’administration actuelle, il faut aussi respecter la capacité des gens », a-t-il expliqué.

Dans le cas de la rue de Bellechasse, une administration Coderre procéderait à un réaménagement majeur. « Ça n’a pas d’allure. Les riverains ont le droit d’avoir aussi du stationnement », a soutenu M. Coderre qui prédit la fermeture de commerces si aucun changement n’est fait.

Le plan d’Ensemble Montréal prévoit le statu quo pour le segment de la piste situé à l’ouest de la 1ère Avenue et l’aménagement d’une piste unidirectionnelle dans sa portion est afin de rétablir des places de stationnement.

Le chef d’Ensemble Montréal reproche à l’administration de Projet Montréal dans Rosemont-La Petite-Patrie d’avoir réalisé le projet du REV Bellechasse sans consulter les citoyens.

Le candidat à la mairie de Montréal a annoncé ses intentions concernant les pistes cyclables alors qu’il présentait une nouvelle candidate pour son équipe dans Rosemont-La Petite-Patrie. Émilia Diamadopoulou, qui briguera un poste de conseillère de ville dans le district d’Étienne-Desmarteau.

Projet Montréal riposte

Denis Coderre est prêt à sacrifier la sécurité des Montréalais pour faire des gains électoraux, a répliqué le candidat de Projet Montréal à la mairie de Rosemont-La Petite-Patrie, François Limoges. « Ce réseau-là est un réseau qui sauve des vies. […] C’est un réseau qui change complètement la façon dont les gens se déplacent dans l’arrondissement. Il jouxte plusieurs écoles et des parcs », a-t-il fait valoir.

Le REV Bellechasse est là pour rester, a poursuivi l’élu en rappelant qu’il avait été promis par Projet Montréal en campagne électorale en 2017. L’élu a cependant indiqué que des améliorations y seront apportées et que les lacunes en matière de sécurité — qui font en sorte que des automobilistes roulent parfois à sens inverse sur la rue — seront corrigées. Des bordures de béton pourraient aussi être installées pour rendre les aménagements permanents.

Le REV Bellechasse est peut-être moins achalandé que le REV Saint-Denis, mais les données préliminaires de fréquentation sont « spectaculaires », a affirmé M. Limoges. Une étude sur l’implantation du REV Bellechasse devrait d’ailleurs être rendue publique au cours des prochaines semaines, a-t-il dit.

À voir en vidéo