Caroline Bourgeois sera responsable de la sécurité publique à la Ville de Montréal

Élue à la mairie de de RDP-PAT avec Projet Montréal en décembre 2018 à l’occasion d’une élection partielle, Caroline Bourgeois avait auparavant été conseillère du district de La-Pointe-aux-Prairies entre 2009 et 2013 avec Vision Montréal.
Photo: Valérian Mazataud Archives Le Devoir Élue à la mairie de de RDP-PAT avec Projet Montréal en décembre 2018 à l’occasion d’une élection partielle, Caroline Bourgeois avait auparavant été conseillère du district de La-Pointe-aux-Prairies entre 2009 et 2013 avec Vision Montréal.

Valérie Plante a confié à la mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, le dossier de la sécurité publique au comité exécutif, afin de prendre la relève de Rosannie Filato.

La mairesse Plante en a fait l’annonce mercredi matin à l’occasion de la séance hebdomadaire du comité exécutif. D’entrée de jeu, Valérie Plante a évoqué la récente recrudescence de crimes impliquant des armes à feu, notamment dans Rivière-des-Prairies et dans Montréal-Nord. « C’est très problématique. Notre administration se positionne très fermement pour une réglementation nationale des armes à feu pour des raisons évidentes », a-t-elle dit.

Dans le cadre de son nouveau mandat, Mme Bourgeois devra aussi se pencher sur l’avenir du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et sur le projet de livre vert du ministère de la Sécurité publique sur la réalité policière. « Je trouve que c’est très sain, comme société, qu’on se [demande] quel type de police on souhaite », a souligné Valérie Plante, en rappelant que la Ville de Montréal souhaitait renforcer l’approche communautaire du SPVM.

« Je suis préoccupée particulièrement par la violence armée que l’on retrouve actuellement dans le nord-est de Montréal, a commenté Caroline Bourgeois. Il n’est absolument pas normal qu’une personne soit craintive de sortir de la maison ou que, pire encore, soit inquiète pour ses enfants qui partent pour le travail ou pour l’école. »

Caroline Bourgeois a rendu hommage à sa prédécesseure, Rosannie Filato, qui a eu à gérer la crise sanitaire, la prévention des inondations et les dossiers du SPVM et du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) au cours de son mandat.

Élue à la mairie de RDP-PAT avec Projet Montréal en décembre 2018 à l’occasion d’une élection partielle, Caroline Bourgeois avait auparavant été conseillère du district de La-Pointe-aux-Prairies entre 2009 et 2013 avec Vision Montréal. Mme Bourgeois a par la suite occupé les fonctions de directrice de cabinet pour Chantal Rouleau, de 2017 à 2018, lorsque celle-ci était membre de l’Équipe Coderre (devenu Ensemble Montréal) et mairesse de RDP-PAT.

Rappelons que la conseillère Rosannie Filato a annoncé, mardi, sa décision de renoncer à ses fonctions de responsable de la sécurité publique au comité exécutif. Mme Filato ne compte pas solliciter un deuxième mandat aux élections de novembre 2021 et entend retourner à ses anciennes fonctions d’avocate en droit du travail au syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation (TUAC), section locale 500, au terme de son mandat de conseillère.

À voir en vidéo