Les piscines publiques de Pierrefonds-Roxboro seront fermées cet été

Samedi dernier, en accord avec la Santé publique, Québec a autorisé l’ouverture des piscines publiques à condition que la distanciation physique et les mesures d’hygiène puissent être respectées.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir Samedi dernier, en accord avec la Santé publique, Québec a autorisé l’ouverture des piscines publiques à condition que la distanciation physique et les mesures d’hygiène puissent être respectées.

Les résidents de Pierrefonds-Roxboro qui comptaient se rafraîchir dans les piscines publiques de leur arrondissement cet été devront trouver d’autres solutions, car celles-ci seront fermées. L’arrondissement en a fait l’annonce jeudi en invoquant les coûts élevés qu’entraînent les contraintes sanitaires. L’administration Plante assure toutefois que les piscines situées dans les arrondissements dirigés par des élus de Projet Montréal seront ouvertes pour la saison estivale.

Assurer l’accès des piscines aux baigneurs aurait fait grimper de plus de 50 % les budgets alloués à cette activité, ont soutenu l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, qui possède la piscine publique Valleycrest, et les organisations à but non lucratif qui gèrent les piscines Briarwood, PPK et Thorndale.

Les consignes sanitaires imposent de lourdes contraintes en matière de gestion de personnel et d’aménagements pour assurer la sécurité des usagers, ont-ils fait valoir jeudi. En raison des normes décrétées par la Santé publique, il aurait été nécessaire d’obliger les baigneurs à faire des réservations pour une période de baignade de 30 minutes, en plus de leur imposer des zones définies de manière à respecter la distanciation physique. Les cours ou activités auraient été interdits et l’utilisation des blocs sanitaires aurait été limitée.

« La sécurité de nos citoyens a toujours été notre principale priorité. Nous aurions tous aimé pouvoir tenir une saison régulière, mais après discussions et consultations, nous avons pris conjointement la décision de ne pas rouvrir nos piscines municipale et communautaires », a indiqué le maire Jim Beis, d’Ensemble Montréal, par voie de communiqué. « Malheureusement, ce sont souvent les décisions les plus difficiles qui sont les meilleures pour le bien-être de tous. »

Samedi dernier, en accord avec la Santé publique, Québec avait autorisé l’ouverture des piscines publiques à condition que la distanciation physique et les mesures d’hygiène puissent être respectées. La Ville de Montréal avait alors indiqué que les piscines publiques de son territoire seraient accessibles progressivement à compter du 20 juin.

D’autres arrondissements montréalais pourraient-ils emboîter le pas à Pierrefonds-Roxboro ? Au cabinet de la mairesse Plante, on soutient que tous les arrondissements dont les mairies sont détenues par Projet Montréal rouvriraient leurs piscines cet été. « Pour notre administration, l’ouverture des piscines est essentielle, surtout alors que nous devrions vivre d’autres épisodes de grandes chaleurs au cours de l’été et que nous souhaitons assurer la sécurité de toute la population, notamment des enfants. Tous les arrondissements de notre administration comptent rouvrir leurs piscines », a précisé Laurence Houde-Roy, attachée de presse au comité exécutif.

Rappelons que les arrondissements de Ville-Marie, le Sud-Ouest, Rosemont-La Petite-Patrie, le Plateau-Mont-Royal, l’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Lachine, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et Outremont sont dirigés par des maires de Projet Montréal.

La capacité d’accueil des piscines sera limitée, mais les détails des modalités de fonctionnement seront dévoilés ultérieurement.

À voir en vidéo