Une autre manche de consultations recommandée sur le retour du baseball à Montréal

L'homme d'affaires Stephen Bronfman
Photo: Andrew Vaughan La Presse canadienne L'homme d'affaires Stephen Bronfman

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rendra public lundi son très attendu rapport sur le développement du secteur Bridge-Bonaventure. Concernant le retour possible du baseball à Montréal et la construction d’un stade dans ce secteur, l’organisme recommanderait notamment de tenir une consultation spécifique sur le sujet quand un projet sera soumis à la Ville, selon ce qu’a appris Le Devoir.

Au cours de l’automne, l’OCPM avait mené une consultation sur le développement de ce secteur situé sur le territoire d’une superficie de 2,3 kilomètres carrés qui englobe le bassin Peel, le parc d’entreprises de Pointe-Saint-Charles et la Cité du Havre.

Cette consultation a attiré beaucoup d’attention, car le Groupe Baseball Montréal, qui milite pour le retour d’une équipe de baseball professionnel à Montréal, convoite des terrains situés en bordure du bassin Peel pour la construction d’un stade de 32 000 places. Stephen Bronfman, qui dirige ce groupe, avait d’ailleurs plaidé en faveur de ce projet devant l’Office en octobre dernier.

Plusieurs des terrains envisagés pour la construction du stade appartiennent au gouvernement du Canada, mais Montréal détient un droit de préemption qui lui permettrait d’en faire l’acquisition en cas de vente.

L’OCPM abordera cette question dans son rapport qui sera rendu public lundi, mais selon les informations obtenues, il recommanderait essentiellement de mener une consultation sur cet enjeu spécifique quand un projet sera déposé.

Valérie Plante est toujours demeurée prudente à l’égard du retour du baseball, disant souhaiter que les promoteurs lui présentent un montage financier avant de se prononcer. Stephen Bronfman a récemment admis qu’obtenir une équipe d’expansion serait trop coûteux pour son groupe et que ses partenaires et lui souhaitaient plutôt devenir actionnaires minoritaires des Rays de Tampa Bay pour une « garde partagée » de l’équipe.

Lors des consultations de l’OCPM, des organismes communautaires s’étaient prononcés contre la construction d’un stade, faisant valoir qu’il vaudrait mieux construire des logements et des équipements collectifs pour desservir la population locale.