Déneigement: des changements dans la stratégie de Montréal

La Ville de Montréal s'est dotée d'un budget de 166 millions de dollars pour les opérations de déneigement.
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir La Ville de Montréal s'est dotée d'un budget de 166 millions de dollars pour les opérations de déneigement.

La Ville de Montréal a dévoilé lundi de nouvelles mesures pour faire face à l’hiver, alors que la métropole reçoit sa première accumulation de neige de la saison.

« La crise climatique amène son lot de changements dans la façon dont nous devons effectuer nos opérations sur le terrain », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dans un communiqué. « C’est pourquoi nous nous sommes activement penchés sur la question au terme de l’hiver dernier et que nous proposons cette année certaines nouveautés qui permettront d’assurer un réseau sécuritaire à l’ensemble de nos citoyennes et citoyens », a-t-elle annoncé. Un budget total de 166 millions de dollars a d’ailleurs été prévu pour les opérations de déneigement de la métropole.

La Ville a acquis 33 remorques supplémentaires servant à épandre des fondants et des abrasifs sur les trottoirs. Ces nouveaux équipements ont été commandés pour diminuer le temps d’intervention.

L’administration Plante a également annoncé 600 points d’observation pour évaluer l’épaisseur de la glace restante après une opération de déneigement ou de déglaçage. Ces nouvelles analyses ont été décrétées dans le but d’aider les équipes sur le terrain et d’assurer un réseau plus uniforme.

La Ville a aussi ajouté 15 nouvelles stations météorologiques, pour un total de 25. Utilisant les données d’Environnement Canada, ces stations sont mises sur pied dans le but d’obtenir un meilleur portrait des précipitations tombant sur l’ensemble du territoire.

Chaque arrondissement pourra également décréter deux chargements locaux additionnels, en plus de ceux de la Ville centre. Les arrondissements ont également reçu un budget supplémentaire de 10 000 $ chacun qui leur permettra de conclure des ententes avec des organismes locaux pour déneiger des entrées privées de citoyens à mobilité réduite.

La Ville de Montréal avait essuyé les critiques l’hiver dernier pour sa gestion des opérations de déneigement. En janvier, l’administration Plante avait annoncé qu’elle envisageait de revoir la politique de déneigement instaurée par l’ex-maire Denis Coderre.