Un prolongement du REM pourrait relier la gare de Dorval à l’aéroport

L’antenne du REM vers l’aéroport entrera en service en 2023 et les trains arriveront en station à l’aéroport toutes les 10 minutes.
Photo: Olivier Zuida Archives Le Devoir L’antenne du REM vers l’aéroport entrera en service en 2023 et les trains arriveront en station à l’aéroport toutes les 10 minutes.

Un prolongement du Réseau express métropolitain (REM) est envisagé pour relier l’aéroport Montréal-Trudeau à la gare de train de Dorval, a fait savoir le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, vendredi matin. À l’occasion du lancement des travaux de la station du REM à l’aéroport, le ministre a indiqué qu’Ottawa consacrerait une somme de 2 millions pour les études visant à évaluer ce projet.

La gare de Dorval dessert les trains d’Exo et de Via Rail, mais éventuellement, elle pourrait accueillir le train à haute fréquence de Via Rail entre Québec et Toronto.

Pour assurer la connectivité entre cette gare et l’aéroport, un prolongement du REM en tunnel, l’implantation d’un tramway ou un service d’autobus amélioré sont envisagés, a soutenu M. Garneau. Une distance de 700 mètres sépare cette gare de l’aéroport. « On essaiera de faire les études dans les plus brefs délais », a indiqué le ministre en soulignant que Transport Canada travaillait sur le projet depuis janvier dernier.

Des élus locaux demandent depuis des mois ce lien entre la gare et l’aéroport. Le président et chef de la direction de CDPQ Infra, Macky Tall, a rappelé que le mandat donné à la Caisse de dépôt et placement du Québec consistait d’abord à relier l’aéroport au centre-ville, ce qui a été fait avec le projet du REM.

Pelletée de terre

Cette annonce a été faite lors du coup d’envoi des travaux pour la station du REM à l’aéroport Montréal-Trudeau. Les 250 millions nécessaires pour la construire seront assumés par Aéroports de Montréal (ADM).

La station sera aménagée sous le stationnement étagé, à une profondeur de 35 mètres.

L’antenne du REM vers l’aéroport entrera en service en 2023 et les trains arriveront en station à l’aéroport toutes les 10 minutes. Le trajet entre l’aéroport et le centre-ville sera d’une vingtaine de minutes, selon CDPQ Infra. À l’heure actuelle, 30 000 voitures se rendent tous les jours à l’aéroport Montréal-Trudeau.