Propos islamophobes: Lynne Shand expulsée d’Équipe Anjou

La conseillère d’arrondissement d’Anjou, Lynne Shand
Photo: Courtoisie / Ville de Montréal La conseillère d’arrondissement d’Anjou, Lynne Shand

Équipe Anjou, le parti que dirige le maire Luis Miranda, a annoncé mercredi avoir expulsé la conseillère Lynne Shand en raison de ses propos controversés sur les musulmans.

Lynne Shand était sur la sellette depuis la semaine dernière après qu’elle eut publié sur son compte Facebook des commentaires dans lesquels elle disait craindre l’« islamisation de notre pays ».

La conseillère d’arrondissement avait relaté avoir été soignée par une médecin voilée à l’occasion d’un examen ophtalmologique. « Si ce n’était pas de l’urgence, j’aurais refusé de me faire traiter par elle », a-t-elle écrit, avant de poursuivre avec diverses déclarations sur la communauté musulmane. « Les musulmans veulent convertir la planète à l’islam par l’immigration massive et par les naissances multiples », a-t-elle notamment écrit.

L’élue a par la suite présenté ses excuses, mais cela n’a pas apaisé la polémique.

Le maire d’Anjou et chef d’Équipe Anjou, Luis Miranda, avait indiqué qu’il comptait rencontrer Mme Shand mercredi matin.

Par voie de communiqué, Équipe Anjou a finalement annoncé que Mme Shand était expulsée du parti et qu’elle siégerait désormais comme indépendante. « La décision d’Équipe Anjou d’exclure Mme Shand est sans équivoque », a indiqué le parti sans autres détails.

Mardi, la présidente du conseil municipal, Cathy Wong, avait déposé une plainte à la Commission municipale du Québec au sujet de Lynne Shand. « 10 % de la population d’Anjou est de confession musulmane, a-t-elle indiqué. Son statut Facebook est d’autant plus choquant qu’il a été publié à une dizaine de jours des attentats à Christchurch et un mois après avoir souligné à l’hôtel de ville de Montréal le tragique attentat à Québec contre une mosquée. »