Fin de la Formule E à Montréal: Plante garde le cap face aux poursuites

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est poursuivie personnellement par les promoteurs de la Formule E pour la somme de 24,8 millions de dollars.
Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est poursuivie personnellement par les promoteurs de la Formule E pour la somme de 24,8 millions de dollars.

Poursuivie personnellement par les promoteurs de la Formule E pour 24,8 millions de dollars, la mairesse Valérie Plante a affirmé lundi qu’elle ne se laisserait pas intimider « par ces multimillionnaires du divertissement ».

En juin dernier, Formula E Operations (FEO) et le syndic à la faillite de Montréal c’est électrique (MCE), PricewaterhouseCoopers, avaient déposé une poursuite de 33 millions de dollars visant la mairesse et la Ville de Montréal. Ils reprochaient à ceux-ci d’avoir agi de manière « impulsive, arbitraire, injurieuse et préjudiciable », ainsi que de ne pas avoir tenu compte des conséquences de la rupture du contrat.

La somme a été réduite à 24 millions depuis et le syndic s’est retiré du dossier, mais la poursuite contre la Ville et la mairesse par FEO est maintenue.

Les frais d’avocats pour défendre la Ville et la mairesse ont maintenant atteint 600 000 $.

Questionnée à ce sujet lundi, Valérie Plante a réitéré la nécessité d’annuler la tenue de la course de Formule E en 2019. « Quand on sait qu’il y a 24 millions de dollars qui ont été engloutis dans cet événement, que ç’a été mal géré et que, semble-t-il, il y a eu de l’ingérence, je pense qu’on fait bien d’aller de l’avant », a-t-elle expliqué. « Les seules personnes qui semblent s’obstiner à dire que [la course de Formule E] était une bonne idée, c’est l’opposition officielle. Rappelons que le Bureau de l’inspecteur général a même montré à quel point cet événement a été mal géré. »

Elle a aussi commenté le fait que les promoteurs de FEO la poursuivent personnellement pour l’annulation de cet événement. « La poursuite que ces multimillionnaires du divertissement intentent contre la mairesse, dans ce cas-ci, je ne vous cacherai pas que je ne me laisserai pas intimider par ces gens-là », a-t-elle déclaré.