Montréal se conformera à la Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec

<p>Montréal appliquera sa nouvelle politique de pavoisement à compter du 19 novembre prochain.</p>
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir

Montréal appliquera sa nouvelle politique de pavoisement à compter du 19 novembre prochain.

Montréal se conformera à la Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec, qui accorde la préséance au fleurdelisé, et appliquera sa nouvelle politique de pavoisement à compter du 19 novembre prochain.

Au cours des derniers mois, la mairesse Valérie Plante s’était fait reprocher la mauvaise utilisation du drapeau du Québec sur ses édifices et dans ses lieux publics. L’hiver dernier, la Ville s’était fait rappeler à l’ordre par le ministère de la Justice.

Lors de la séance du comité exécutif mercredi matin, la mairesse a annoncé que la Ville se conformerait à la loi québécoise à compter du 19 novembre prochain, date de la prochaine assemblée du conseil municipal. Elle a rappelé que la politique de pavoisement de la Ville n’avait pas été revue depuis 1996. Cette loi prévoit que le fleurdelisé doit être déployé sur les édifices où siège le conseil d’une ville ou d’un arrondissement, dans les salles du conseil municipal et des conseils d’arrondissement, ainsi que sur les bibliothèques municipales et tout autre endroit où la municipalité déploie son propre drapeau.

La loi détaille aussi les règles à observer. Ainsi, le drapeau du Québec doit être placé à gauche lorsqu’il apparaît avec le drapeau de la Ville. Si trois drapeaux sont déployés, celui du Québec doit se retrouver au centre et celui du Canada à gauche. Quand il y a quatre drapeaux, le fleurdelisé doit être placé à l’extrême gauche.