Les voitures pourront de nouveau transiter par le mont Royal dès jeudi

Le projet-pilote visant à tester le retrait de la circulation de transit sur le mont Royal prendra fin le 31 octobre à minuit, comme prévu.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le projet-pilote visant à tester le retrait de la circulation de transit sur le mont Royal prendra fin le 31 octobre à minuit, comme prévu.

Les véhicules particuliers pourront à nouveau circuler sur le mont Royal à compter de jeudi, a annoncé lundi la Ville de Montréal.

Le projet-pilote visant à tester le retrait de la circulation de transit sur le mont Royal et à en mesurer les impacts prendra fin comme prévu le mercredi 31 octobre, à minuit.

Les véhicules particuliers pourront donc de nouveau utiliser le chemin Remembrance et la voie Camillien-Houde comme route de transit.

Depuis le 2 juin, des aménagements temporaires sont déployés et des activités sont proposées afin de rendre la voie Camillien-Houde plus attrayante. Seuls les véhicules d’urgence, les véhicules de fonction, le transport collectif et les cyclistes étaient autorisés à circuler sur le chemin Remembrance et la voie Camillien-Houde.

La plupart des travaux de démantèlement des installations routières seront faits les 30 et 31 octobre, tandis que le démantèlement des autres aménagements temporaires débutera le 1er novembre et durera deux semaines.

La consultation publique sur le projet menée par l’Office de consultation publique de Montréal se poursuit jusqu’à la fin novembre.