Inquiétudes au sujet du site de Molson

Selon la Ville de Montréal, le site de la brasserie Molson a une importance patrimoniale qu’il ne faut pas négliger.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Selon la Ville de Montréal, le site de la brasserie Molson a une importance patrimoniale qu’il ne faut pas négliger.

Une vidéo promotionnelle de l’agence immobilière chargée de mettre en vente le site de Molson, rue Notre-Dame, laisse croire que la quasi-totalité des bâtiments qui s’y trouvent, même ceux présentant un intérêt patrimonial, pourraient être rasés.

La vidéo mise en ligne récemment par la société JLL présente les attraits du vaste site de Molson que cherche à vendre la société brassicole avant son déménagement à Longueuil en 2021. On y vante la proximité du centre-ville, le potentiel de développement et l’étendue des terrains qui seront disponibles.

Des images montrent même les bâtiments actuels — incluant le bâtiment principal arborant le logo de Molson et l’horloge — qui disparaissent au profit de blocs blancs, comme une illustration des immeubles à logements qui pourraient y être construits.

Le Devoir a tenté d’obtenir les commentaires de JLL mercredi après-midi. En début de soirée, la vidéo avait été retirée du site YouTube.

Un site complexe

Les images ont toutefois fait sursauter Dinu Bumbaru, directeur des politiques chez Héritage Montréal. « C’est en discordance avec les discussions qu’on a eues sur ce site-là », dit-il. « La Ville nous a demandé de participer à un groupe de travail sur l’énoncé patrimonial. On suppose que c’est parce que la Ville a l’intention de prendre en considération les dimensions patrimoniales de ce site. Les discussions qu’on a avec les gens de Molson-Coors nous laissent croire qu’ils sont aussi conscients de ça. »

La Ville aura son mot à dire sur le développement du site, puisque le zonage devra éventuellement être modifié.

Selon M. Bumbaru, le site de la brasserie Molson a une importance patrimoniale qu’il ne faut pas négliger. Mais que conserver de ce site qui réunit des constructions datant de différentes époques ? Dinu Bumbaru cite la cheminée et le bâtiment de l’horloge, mais le site devra être étudié dans son ensemble, souligne-t-il : « C’est un site complexe. On n’a pas affaire à la basilique Notre-Dame ou à un grand monument qui a une unité architecturale. Mais ça ne lui enlève rien de sa valeur patrimoniale comme ensemble. »

PPU à venir

À l’Hôtel de Ville, on réitère l’importance de l’intérêt patrimonial du site. « Dès le début des discussions entre la Ville et Molson sur l’avenir du site, il était clair que la mise en valeur du patrimoine devait être un élément clé du futur projet », a indiqué Laurence Houde-Roy, attachée de presse au cabinet de la mairesse Valérie Plante.

Elle a rappelé qu’un énoncé patrimonial sur le site de Molson était en cours de préparation et qu’il sera réalisé par des experts indépendants. « Une fois complété, l’énoncé sera enchâssé dans le programme particulier d’urbanisme (PPU) à venir et guidera, orientera et délimitera les balises du développement incluant la protection du patrimoine », a ajouté Mme Houde-Roy.