Montréal devrait adopter son règlement sur l’encadrement des animaux domestiques

Valérie Plante soutient que la nouvelle réglementation en appellera à la responsabilisation des propriétaires de tous les types d’animaux.
Photo: Serguei Supinsky Archives Agence France-Presse Valérie Plante soutient que la nouvelle réglementation en appellera à la responsabilisation des propriétaires de tous les types d’animaux.

La Ville de Montréal devrait adopter mardi son règlement sur l’encadrement des animaux domestiques. En fin de soirée lundi, l’ordre du jour très chargé semblait indiquer un report de l’adoption au lendemain.

Cette question figurait déjà à l’ordre du jour de la séance du conseil, mais a refait surface dans l’actualité dimanche lorsqu’un chien a mordu deux enfants d’une même famille dans l’arrondissement Montréal-Nord.

Les deux victimes, un garçon âgé de 7 ans et sa soeur de 4 ans, ont dû être transportées à l’hôpital dimanche, mais étaient hors de danger lundi.

Pour ce qui est du chien, la SPCA de Montréal confirme avoir la garde d’un mâle, d’une race non précisée, qui lui a été confié par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). La SPCA dit attendre de nouvelles instructions des autorités.

Lundi matin, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a indiqué ne pas vouloir se substituer au SPVM. Elle a tout de même ajouté « qu’on peut en arriver à la conclusion que ce chien-là va être euthanasié ».

La mairesse Plante soutient que la nouvelle réglementation en appellera à la responsabilisation des propriétaires de tous les types d’animaux. Elle invite les citoyens à composer le 3-1-1 lorsqu’ils aperçoivent un animal au comportement problématique ou agressif.

Deux victimes

Dimanche matin, à l’intérieur d’un appartement du boulevard Saint-Michel, le chien aurait d’abord attaqué et mordu la fillette de 4 ans, lui infligeant d’importantes blessures à la tête.

La famille n’aurait pas contacté les policiers à ce moment, mais aurait réussi à enfermer le chien à l’intérieur de l’appartement. L’enfant aurait été conduit à l’hôpital par des proches peu après l’attaque, a rapporté le porte-parole du SPVM, Manuel Couture.

Vers 15 h, le chien serait parvenu à sortir de l’appartement pour une raison qui demeure inconnue. Il aurait aussitôt attaqué un gamin de 7 ans, le frère de la première victime, lui causant une blessure très importante à un bras.

Un citoyen s’est interposé et dès que le chien a libéré le gamin, il aurait tenté de s’en prendre à d’autres enfants.

Plusieurs citoyens ont composé le 9-1-1 vers 15 h 15, signalant cet événement.

Des policiers arrivés sur les lieux ont pris en charge la bête à l’aide d’une barre à chien et l’ont confiée à la SPCA.

L’enfant blessé au bras a été transporté en ambulance vers un hôpital. Sa vie n’est pas en danger.

Les policiers n’ont pas identifié la race de l’animal, mais assurent qu’il s’agit d’une bête de bonne taille.

Une enquête est en cours. Un rapport sera transmis à la Ville de Montréal.

Selon les renseignements recueillis par le SPVM, la famille des victimes aurait accepté d’héberger l’animal.