Des contrats de la Ville sous la loupe du BIG

Au cours de l’année 2017, l’équipe dirigée par Me Denis Gallant a ouvert 123 enquêtes.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Au cours de l’année 2017, l’équipe dirigée par Me Denis Gallant a ouvert 123 enquêtes.

La Ville de Montréal a accordé un contrat pour l’achat de 12 toilettes autonettoyantes pour 3 millions de dollars, même si la seule soumission reçue comportait des « irrégularités administratives » et des éléments non conformes, indique le rapport annuel du Bureau de l’inspecteur général de Montréal (BIG) déposé lundi au conseil municipal.

Au cours de l’année 2017, l’équipe dirigée par Me Denis Gallant a ouvert 123 enquêtes. Le BIG a notamment résilié des contrats, dont certains portant sur la location de remorqueuses utilisées pour le déneigement.

D’autres dossiers n’ont pas fait l’objet de rapports publics. Parmi eux, celui des 12 toilettes autonettoyantes dont veut se doter l’arrondissement de Ville-Marie depuis des années. Lors d’un appel d’offres, une seule entreprise a soumis une proposition.

Le BIG est intervenu dans le dossier compte tenu d’allégations touchant un ancien dirigeant de l’entreprise. Des irrégularités administratives et des éléments de non-conformité technique ont aussi été constatés dans la soumission. Comme il s’agissait du seul soumissionnaire, la Ville a exigé et obtenu un engagement écrit de celui-ci afin qu’il respecte les exigences du devis.

Me Gallant entreprend la dernière année de son mandat, mais il a déjà fait savoir à l’administration qu’il pourrait quitter ses fonctions avant février 2019.

Son nom a par ailleurs circulé comme candidat potentiel au poste de directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Président de la Commission de la sécurité publique, Alex Norris estime qu’il est prématuré de dire si M. Gallant sera parmi les candidats.