Denis Coderre devient conseiller de l’entreprise Stingray

Denis Coderre agira à titre de conseiller en matière de stratégie commerciale et de développement international.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Denis Coderre agira à titre de conseiller en matière de stratégie commerciale et de développement international.

Denis Coderre se tourne vers le secteur privé. Près de cinq mois après sa défaite électorale, l’ancien maire de Montréal a accepté d’agir comme conseiller spécial auprès de Stingray, une entreprise montréalaise de services musicaux et vidéo multiplateformes.

M. Coderre agira à titre de conseiller en matière de stratégie commerciale et de développement international, a annoncé l’entreprise vendredi matin.

« Comme j’ai toujours été un fervent partisan de l’entrepreneuriat montréalais, je suis emballé de me joindre à l’équipe de Stingray à titre de conseiller spécial », a commenté l’ex-maire dans un communiqué publié par l’entreprise.

Lors de la campagne électorale de l’automne dernier à la mairie de Montréal, le président de Stingray, Éric Boyko, avait accordé publiquement son appui au maire sortant. Celui-ci a cependant été défait par Valérie Plante.

Stingray, qui compte 400 employés dans le monde, a précisé que 50 % de ses revenus provenaient de l’extérieur du Canada et qu’elle misait sur Denis Coderre pour accroître son expansion au Canada et à l’étranger. L’entreprise dit avoir 400 millions d’abonnés répartis dans 156 pays.