Insectarium: l'administration Plante maintient le cap

L'Insectarium de Montréal, en 2009
Photo: James David Rogers / CC L'Insectarium de Montréal, en 2009

Même si l’agrandissement de l’Insectarium de Montréal coûtera près de 6 millions de plus que prévu, la nouvelle administration Plante-Dorais maintient le cap sur le projet.

Lors de sa première réunion mercredi, le comité exécutif a donné son aval à une dépense supplémentaire de 500 000 $ pour des plans et devis du projet Métamorphose, qui prévoit le réaménagement du musée consacré aux insectes.

Comme il était devenu impossible de respecter le concept initial de serre horticole, des modifications ont dû être apportées au projet, ce qui a fait passer son coût de 23 à 28,8 millions.

« Ce n’est jamais une bonne nouvelle quand il y a un dépassement de coûts, admet Laurence Lavigne Lalonde, responsable du dossier d’Espace pour la vie au comité exécutif. Ce sont des choses qu’on a dénoncées dans le passé et on va vraiment travailler le plus possible en amont pour s’assurer que tout est conforme et éviter ces situations à l’avenir. »

En dépit de l’augmentation de la facture, l’élue juge qu’il s’agit d’un « beau projet qui s’intègre bien au Jardin botanique ». Elle rencontrera vendredi les dirigeants d’Espace pour la vie, l’organisme qui chapeaute les quatre institutions muséales, afin de discuter des projets en cours.

Pour sa part, Valérie Plante a fait un premier geste en matière de transparence en rétablissant le registre des visiteurs de l’hôtel de ville.

Désormais, tous les invités de la mairesse ou des membres de son cabinet devront s’enregistrer auprès des agents de sécurité de l’hôtel de ville, comme c’était le cas avant que le cabinet de l’ex-maire Denis Coderre mette fin à cette pratique en 2014.

Une mairesse en mission

Valérie Plante a par ailleurs indiqué que l’ex-vice-président américain Joe Biden, qui sera à Montréal sous peu, souhaitait la rencontrer. Elle s’est dite enchantée par cette demande.

La mairesse effectuera aussi quelques voyages. Elle se rendra à Toronto à la fin du mois afin de prendre part à la réunion du caucus des maires des grandes villes. Elle ira ensuite à Chicago pour la rencontre des maires du C40 avant de s’envoler pour Paris, où elle participera au Forum économique international des Amériques.

D’ici là, elle rencontrera le maire de Québec, Régis Labeaume, jeudi, puis le chef de l’opposition à Ottawa, Andrew Scheer, ainsi que la ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna.