Lionel Perez sera le chef de l’opposition à Montréal

<p>Comme chef intérimaire, Lionel Perez verra à faire la transition entre un parti qui détenait le pouvoir et une équipe qui occupera les banquettes de l’opposition.</p>
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir

Comme chef intérimaire, Lionel Perez verra à faire la transition entre un parti qui détenait le pouvoir et une équipe qui occupera les banquettes de l’opposition.

Lionel Perez a été désigné chef intérimaire de l’Équipe Denis Coderre, jeudi, à la suite du départ du maire sortant. Réélu dimanche dernier, le conseiller de Darlington s’est engagé à assumer les fonctions de chef de l’opposition pendant un an, après quoi une course à la direction sera lancée.

Le parti devra aussi changer de nom, mais ce processus pourrait prendre plusieurs semaines, a indiqué M. Perez. Pour l’instant, le choix du nouveau nom n’a pas été arrêté et un comité se penchera sur la question.

Comme chef intérimaire, Lionel Perez verra à faire la transition entre un parti qui détenait le pouvoir et une équipe qui occupera les banquettes de l’opposition.

« À partir de l’assermentation la semaine prochaine, on sera prêts, a souligné M. Perez. On sera une forte opposition. On a de la profondeur, avec des gens qui ont été au comité exécutif et on a des nouveaux, qui vont apporter beaucoup d’énergie et de renouveau. On va s’assurer que la nouvelle administration [rendra des comptes]. »

Lionel Perez n’entend pas participer à la course à la chefferie qui se tiendra dans un an.

Rappelons que l’Équipe Denis Coderre a réussi à faire élire 39 candidats dimanche, contre 51 pour Projet Montréal. Après sa défaite dimanche, Denis Coderre a annoncé qu’il ne serait pas chef de l’opposition et qu’il quittait la vie politique municipale.

3 commentaires
  • Raymond Labelle - Abonné 9 novembre 2017 14 h 35

    Pour les la ou le personne(s) qui ont(a) choisi (et/ou trafiqué?) la photo::

    "Cachez cette kippa que je ne saurais voir".

  • David Huggins Daines - Abonné 9 novembre 2017 15 h 15

    « Le parti devra aussi changer de nom »

    Je propose « Union Montréal » !

  • Stephen Aird - Abonné 9 novembre 2017 20 h 26

    Le recordage du Devoir

    C'est drôle tout de même de couper une tête comme la sienne. Pourquoi ne pas lui donner des frisettes tant qu'à y être.