Un taux de participation plus faible qu'en 2013

Une plus grande proportion des citoyens de Québec que de Montréal se sont déplacés pour aller voter aux élections municipales dimanche : le taux de participation à Québec a été de 50,7 %, contre 42,46 % à Montréal.

Mais dans les deux cas, il s’agit d’un taux plus faible qu’en 2013, lors de la dernière élection municipale. À ce moment, 54,9 % des électeurs de Québec étaient alors allés cocher le bulletin de vote, et à Montréal, 43,32 % de la population s’était déplacée.

Dans la métropole, l’arrondissement d’Outremont est celui où les citoyens peuvent se targuer du taux de participation le plus élevé, avec 58,30 %. Et ils ont été les moins nombreux à participer au scrutin municipal dans l’arrondissement de Ville-Marie avec un taux de 27,99 %.

À Saguenay, 55,71% des citoyens ont voté et ont élu la mairesse Josée Néron.

À Sherbrooke, le taux de participation a été de 44,1 %. Il fut plus faible à Gatineau et à Laval, où seulement 38,52 et 35,63 % respectivement des citoyens habiletés à voter sont allés déposer un bulletin de vote. Sur la rive-sud de Montréal, 32,4 pour cent des électeurs de Longueuil ont voté.

Par ailleurs, de petites municipalités se démarquent avec de forts taux de participation: 76 % à Radisson dans le Nord du Québec (180 électeurs inscrits), 73 % à Saint-Prosper-de-Champlain en Mauricie (559 électeurs inscrits), 71 % à Saint-Antoine de l’Isle-aux-Grues dans la région de Chaudière-Appalaches avec ses 176 électeurs inscrits, le même taux qu’à Saint-Ludger-de-Milot au Saguenay Lac-Saint-Jean avec ses 625 électeurs inscrits.