Des consultations auront lieu pour le parc Jean-Drapeau

Le nouvel aménagement du parc Jean-Drapeau comprendra la construction d’un amphithéâtre naturel de 65 000 places.
Photo: Philippe Rousseau Le nouvel aménagement du parc Jean-Drapeau comprendra la construction d’un amphithéâtre naturel de 65 000 places.

Des consultations auront lieu afin d’élaborer le plan directeur d’aménagement et de développement du parc Jean-Drapeau. L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a été mandaté par le comité exécutif pour accompagner la Société du parc Jean-Drapeau dans cette démarche.

« Le Plan directeur dégagera une vision d’avenir ainsi que des orientations et des pistes d’intervention claires qui guideront les actions de développement du parc Jean-Drapeau. La collaboration de l’OCPM permettra de s’assurer que les citoyens, les différentes parties prenantes et tout intéressé auront l’occasion de contribuer », a déclaré le maire Denis Coderre dans un communiqué publié lundi.

Le nouvel aménagement du parc Jean-Drapeau comprendra la construction d’un amphithéâtre de 65 000 places, l’agrandissement de l’allée Calder, la création d’un lieu d’animation et l’aménagement d’une promenade riveraine.

« C’est trop peu, trop tard », a réagi la chef de Projet Montréal, Valérie Plante. « Ce mandat aurait dû être donné il y a deux ans, tel que Projet Montréal l’avait exigé à l’époque. »

Les travaux, évalués à 73 millions, sont en cours et doivent être terminés en 2019. « L’administration Coderre a dépensé des millions de dollars et donné carte blanche à un promoteur privé pour développer le secteur ouest du parc Jean-Drapeau à des fins commerciales, massacrant au passage un millier d’arbres et privant les utilisateurs de leur complexe aquatique et de leur piste d’entraînement », déplore Mme Plante.

2 commentaires
  • Claude Lemire - Abonné 14 août 2017 21 h 40

    L'homme qui coupait des arbres...

    4-5 mois après avoir coupé plus de 1000 arbres, monsieur Coderre annonce des consultations pour élaborer un plan d'aménagement !!! On aura tout entendu!

  • Jean-Luc Malo - Abonné 14 août 2017 23 h 00

    Fausse démocratie: une fois que tout est décidé, on consulte les citoyens

    Le Conseil d'administration du Parc Jean-Drapeau, formé majoritairement de représentants du milieu des affaires (on comprendra les liens avec les organisateurs de festivals rock), de connivence avec les élus municipaux, propose cette consultation bidon qui est du façadisme de démocratie.
    Avec ce que l'on voit (l'abattage des arbres), le Parc Jean-Drapeau devrait changer de nom pour devenir l'Ile des spectacles de Montréal.
    À quand une société des amis du Parc Jean-Drapeau?
    Jean-Luc Malo
    abonné