Coup de filet dans l’industrie du remorquage

Les policiers ont procédé mardi à la saisie de sept remorqueuses.
Photo: iStock Les policiers ont procédé mardi à la saisie de sept remorqueuses.

Les policiers ont procédé, mardi, à l’arrestation de 12 individus liés à une entreprise de remorquage. Cette compagnie avait recours à des méthodes frauduleuses auprès des automobilistes.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait ouvert une enquête à l’automne 2016 à la suite de plaintes de citoyens. Le coup de filet de mardi a permis d’arrêter 12 suspects, soit des propriétaires, administrateurs et employés de la compagnie Accès Remorquage. L’opération s’est déroulée à Montréal, à Laval et à Saint-Jérôme. Six des personnes arrêtées sont restées détenues.

Le SPVM a décrit les astuces utilisées par ces individus pour extorquer de l’argent aux automobilistes. Après avoir déplacé un véhicule, ils exigeaient d’être payés immédiatement, faute de quoi ils refusaient d’indiquer où se trouvait le véhicule ou menaçaient de le déplacer plus loin de manière à hausser la facture du remorquage.

Selon le SPVM, ils auraient à plusieurs reprises réclamé des frais de remorquage supérieurs au maximum prévu par la réglementation. Des actes violents auraient également été commis, a précisé le SPVM.

Les personnes arrêtées font face à des chefs d’accusation de vol, de fraude, d’extorsion, de complot et d’agression armée. Les policiers ont également procédé à la saisie de sept remorqueuses.

En avril dernier, le Bureau de l’inspecteur général de Montréal (BIG) avait dressé un portrait troublant de l’industrie du remorquage. Dans un rapport rendu public, Me Denis Gallant avait fait état de la mainmise du crime organisé sur le remorquage à Montréal, particulièrement celui des voitures accidentées.

Les arrestations effectuées mardi n’auraient toutefois pas de liens avec l’enquête menée par le BIG.


 
1 commentaire
  • Denis Paquette - Abonné 21 juin 2017 02 h 04

    HÉ! oui, plus ca change , plus c'est pareil

    Ne dit-on pas que la, ou il y a de l'homme, il y a de l'hommerie, qu'il y a toujours des gens pour utiliser les leviers utiles, a leurs profits, n'est ce pas comme ca que se crer les millionnaires