Trois remorqueurs sur la liste noire de Montréal

Trois entreprises de remorquage ont été inscrites sur la liste noire de la Ville de Montréal pour les cinq prochaines années. Dans un rapport déposé en septembre dernier, le Bureau de l’inspecteur général (BIG) avait levé le voile sur les manoeuvres de collusion utilisées par Remorquage Taz, Remorquage Mobile et Auto Cam 2000 pour se partager les contrats dans certains territoires. La Ville a donné suite, mercredi, à la recommandation de Me Denis Gallant d’écarter ces trois entreprises de tout appel d’offres pour une période de cinq ans. « C’est un signal fort à tous nos fournisseurs : à la Ville, c’est tolérance zéro », a commenté Lionel Perez, responsable des infrastructures au comité exécutif.

À voir en vidéo