Montréal: nouvelles réparations sur la rue Saint-Denis

Lors du pavage d'une portion de la rue Saint-Denis, au sud de Rachel, un couvercle de chambre de vanne aurait été recouvert par erreur.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Lors du pavage d'une portion de la rue Saint-Denis, au sud de Rachel, un couvercle de chambre de vanne aurait été recouvert par erreur.

Un mois après la fin du chantier de la rue Saint-Denis, voilà que la machinerie lourde était de retour vendredi… afin de percer la chaussée nouvellement pavée au sud de la rue Rachel.

Selon la Ville, toutefois, il ne serait pas question d’une répétition des événements survenus en 2008 sur le boulevard Saint-Laurent alors que les trottoirs tout neufs et la chaussée avaient dû être détruits pour permettre à Gaz Métro de remplacer les branchements de ses conduites.

Dans le cas de la rue Saint-Denis, la Ville de Montréal indique que lors du pavage de la chaussée, un couvercle de chambre de vanne aurait été recouvert par erreur. À la demande de la Ville, l’entrepreneur est retourné sur les lieux vendredi pour retirer l’asphalte à cet endroit. « Il s’agit d’une opération très simple et de courte durée, car aucune excavation n’est requise. Cette correction mineure n’endommage en aucun cas les infrastructures qui ont été reconstruites », a indiqué Philippe Sabourin, relationniste à la Ville de Montréal. « Cette réparation est exécutée aux frais de l’entrepreneur. »

Rappelons que la rue Saint-Denis, entre les rues Marie-Anne et Duluth, a été en chantier pendant plus d’un an afin de permettre le remplacement des conduites d’aqueducs et d’égouts — dont l’une date de 1888 — et le repavage de la chaussée.