Bixi prendra de l’expansion

Au total, pour la saison 2016 en cours, Bixi a recensé 3,54 millions de déplacements, contre 2,76 millions en 2014.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Au total, pour la saison 2016 en cours, Bixi a recensé 3,54 millions de déplacements, contre 2,76 millions en 2014.

Bixi étendra son réseau et se dotera de stations intelligentes au cours des trois prochaines années avec des investissements de 9,4 millions, a annoncé mercredi matin la présidente du conseil d’administration de Bixi-Montréal, Marie Elaine Farley.

Dès l’an prochain, Bixi-Montréal fera l’acquisition de 80 nouvelles stations comportant 2214 points d’ancrage et ajoutera 1000 vélos à sa flotte, pour un investissement de 3,9 millions $.


Bixi-Montréal, qui avait lancé un projet pilote en juillet dernier avec la Société de transport de Montréal pour l’utilisation de la carte Opus, envisage de se doter de 540 stations « intelligentes » en 2017.

Au cours des trois prochaines années, Bixi-Montréal voudrait progressivement augmenter le ratio de points d’ancrage/vélos, qui passerait de 1,87 point d’ancrage par vélo en 2016 à 2 en 2019.

Et comme le service de vélos en libre-service montréalais fêtera ses 10 ans en 2019, Bixi-Montréal devra entreprendre une mise à niveau de ses équipements technologiques et le remplacement de certains vélos, une opération dont le coût est estimé à 3 millions $.

Au total, les investissements sur trois ans devraient atteindre 9,4 millions.

Bixi a par ailleurs enregistré un record historique d’achalandage en 2016, a indiqué Mme Farley. Ainsi, au 30 septembre, les déplacements journaliers ont augmenté de 27 % entre 2014 et 2016, passant de 16 346 déplacements journaliers à 20 944 en 2016.

Au total, pour la saison 2016 en cours, Bixi a recensé 3,54 millions de déplacements, contre 2,76 millions en 2014.