Le Plateau versera 10 000 dollars au projet «La croix du mont Royal»

«La croix du mont Royal» de Pierre Ayot
Photo: Gabor Szilasi Succession Pierre Ayot SODRAC «La croix du mont Royal» de Pierre Ayot

L’administration Coderre ayant retiré sa subvention, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a annoncé lundi matin qu’il verserait les 10 000 $ manquants au projet La croix du mont Royal de Pierre Ayot.

Vendredi, les instigateurs du projet, les commissaires Marthe Carrier et Nicolas Mavrikakis, avaient annoncé qu’ils comptaient installer l’oeuvre, comme prévu, sur le terrain longeant l’avenue du Parc malgré l’opposition du maire Coderre. Cette décision a incité l’administration Coderre à retirer la subvention de 10 000 $ promise par la Ville de Montréal.

Le maire Luc Ferrandez a qualifié d’« oeuvre légendaire » La croix du mont Royal, créée par Pierre Ayot en 1976 pour l’événement Corridart.« Puisqu’elle fut entièrement démantelée par le maire Jean Drapeau à l’aube des Jeux olympiques de Montréal, cette réplique est la première véritable occasion qu’ont les Montréalais de faire l’expérience de cette oeuvre qui, en 2016, évoque plusieurs étapes de l’évolution de notre ville et nous incite à y réfléchir », a-t-il indiqué lundi dans un communiqué.

Pour sa part, la conseillère Christine Gosselin estime que le lieu choisi est significatif puisqu’il permet un dialogue entre l’oeuvre, la montagne et la croix du mont Royal.

La semaine dernière, le maire Coderre avait dit craindre que les Religieuses hospitalières puissent être incommodées par la présence de cette oeuvre à côté de leur couvent. « Je ne suis pas contre l’oeuvre d’art. Mais je voulais qu’on fasse preuve de délicatesse », avait-il dit.

Rappelons que le projet avait reçu le feu vert du Bureau d’art public de Montréal et obtenu des subventions de diverses sources dont la Ville, qui s’était engagée pour 10 000 $, et le Conseil des arts de Montréal qui a versé 5000 $. Le projet fait aussi l’objet d’une campagne de sociofinancement.

L’événement La croix du mont Royal, qui doit durer deux mois, est organisé dans le cadre d’une rétrospective des oeuvres de Pierre Ayot. Cette rétrospective se déroulera dans plusieurs lieux de diffusion dont la BAnQ, la Fondation Molinari, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée d’art de Joliette, ainsi que les galeries Graff, Joyce Yahouda et B-312.

À voir en vidéo

3 commentaires
  • Louise Collette - Abonnée 26 septembre 2016 13 h 46

    Sujet

    Bien contente !

  • André Tremblay - Abonné 26 septembre 2016 17 h 51

    Oups !

    Dans ce dossier, Coderre à réagi comme il l'a fait pour les "pitbulls" qu'il veut chasser de son territoire.
    Veut-il concurrencer son ami Régis et "tirer" plus vite que lui ?

  • Christine Daniel - Abonnée 26 septembre 2016 19 h 20

    Excellente nouvelle, effectivement. Pour ce qui est de la portion sociofinancement, on peut aller sur le site de Indiegogo à l'adresse suivante: https://www.indiegogo.com/projects/recreer-la-croix-du-mont-royal-de-pierre-ayot--4#/.