Montréal demande l’arbitrage

Alors que le litige entre la Ville de Montréal et le Canadien Pacifique perdure, les citoyens continuent de traverser les voies illégalement.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Alors que le litige entre la Ville de Montréal et le Canadien Pacifique perdure, les citoyens continuent de traverser les voies illégalement.

Faute d’entente avec le Canadien Pacifique (CP) dans l’aménagement de passages à niveau, la Ville de Montréal a demandé à l’Office des transports du Canada de trancher le litige.

La Ville tente depuis des années de convaincre le CP d’autoriser l’implantation de passages à niveau à six endroits le long des voies ferrées qui divisent Montréal en deux. La Ville a notamment proposé que des traverses soient aménagées dans le Mile-End, angle Henri-Julien et des Carrières, à proximité du futur campus Outremont, ainsi que dans le secteur de la gare Parc, située dans la rue Ogilvy.

Mardi, le maire Denis Coderre a indiqué avoir reçu du CP une lettre dans laquelle l’entreprise refuse les propositions de passages à niveau. En raison de l’impasse, la Ville demande maintenant l’arbitrage à l’Office des transports.

Le conseiller de Projet Montréal, Richard Ryan, déplore que la Ville ait tant tardé avant de demander l’arbitrage. « On a perdu trois ans. On reprend à la case départ parce que la Ville devra présenter un nouvel argumentaire pour cet arbitrage », a commenté l’élu de l’opposition.

M. Ryan croit que l’administration Coderre aurait dû profiter de l’arrivée d’un nouveau gouvernement à Ottawa pour réclamer que la législation encadrant l’aménagement de passages à niveau dans les villes soit revue.

L’Office des transports prend des décisions en fonction du transport ferroviaire et non en fonction de l’aménagement urbain, a-t-il souligné.

Alors que le litige entre la Ville et le CP perdure, les citoyens continuent de traverser les voies illégalement en passant par des brèches dans les clôtures. L’an dernier, une citoyenne qui avait contesté un constat d’infraction de 146 $ a été déboutée par le tribunal.

À voir en vidéo