Des logements sociaux seront construits à proximité de Turcot

D'après le ministre des Transports, Jacques Daoust, les travaux de construction vont bon train pour ce qui est de l’échangeur Turcot.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir D'après le ministre des Transports, Jacques Daoust, les travaux de construction vont bon train pour ce qui est de l’échangeur Turcot.

Les annonces de construction de logements sociaux se font rares depuis quelque temps, mais c’est bien ce que Québec s’apprête à financer à proximité du futur échangeur Turcot, là où des locataires avaient dû être expropriés.

En fait, 103 nouveaux logements sociaux et abordables seront construits dans une tour de 13 étages pour remplacer les 107 qui ont dû être démolis dans le cadre du vaste projet d’infrastructure routière.

Pas moins de trois ministres du gouvernement du Québec se sont déplacés pour en faire l’annonce, mardi à Montréal, soit Jacques Daoust, ministre des Transports ; Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et responsable de la région de Montréal ; et Dominique Anglade, ministre de l’Économie, mais qui est aussi députée de Saint-Henri–Sainte-Anne, soit dans la région concernée.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a aussi assisté à l’événement, applaudissant cet investissement hautement souhaité en matière de logement abordable et social.

Le projet est estimé à 24,5 millions de dollars, dont 14,5 millions proviendront du ministère des Transports et de la Société d’habitation du Québec (SHQ). La SHQ garantit aussi l’hypothèque qui devra être contractée. Le projet est piloté par l’organisme sans but lucratif L’Habitation 21 avec l’aide du groupe de ressources techniques en habitation communautaire Bâtir son quartier.

Il s’agira de petits logements, à aire ouverte, à une ou deux chambres, pour le moment. Mais d’autres constructions sont prévues dans le même développement et elles incluront éventuellement des logements plus vastes pour les familles.

« Considérant la population visée, c’était, à notre avis, le meilleur choix. Ça ne veut pas dire que dans un environnement comme celui-là, il ne pourra pas y avoir d’autres constructions. Mais spécifiquement pour les logements qui étaient à remplacer, il était préférable d’aller avec »de plus petits logements, a expliqué le ministre Daoust.

Les travaux de construction devraient débuter en 2017 et durer deux ans.

Turcot et Champlain

Le nouveau ministre des Transports a par ailleurs indiqué que les travaux de construction allaient bon train pour ce qui est de l’échangeur Turcot proprement dit. « Turcot va bien. Il y a eu une conduite majeure qui a dû être déplacée, qui était en fort mauvais état. On ne s’attendait pas à ça. Mais ça fait partie des surprises d’un grand projet. On a prêté main-forte et on est en train de régler ce problème-là. Mais en soi, Turcot est à l’intérieur des échéanciers et surtout à l’intérieur des budgets. »

Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le ministre des Transports, Jacques Daoust

Quant au pont Champlain, qui relie Montréal à la Rive-Sud et qui relève du gouvernement fédéral, le ministre Daoust a aussi donné de bonnes nouvelles. « Actuellement, ce que j’entends, c’est que le pont Champlain aussi serait en avance et à l’intérieur de ses budgets », a-t-il indiqué.