Des policiers en uniforme pour les funérailles de René Angélil

Les policiers portent des pantalons non réglementaires depuis juillet 2014, soit plus d’un an et demi, afin de protester contre la réforme de leur régime de retraite.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Les policiers portent des pantalons non réglementaires depuis juillet 2014, soit plus d’un an et demi, afin de protester contre la réforme de leur régime de retraite.

Les policiers montréalais attitrés au service d’ordre entourant les obsèques de René Angélil jeudi et vendredi porteront exceptionnellement leur uniforme réglementaire, délaissant momentanément les pantalons de camouflage.

Cette mesure ne touchera que les policiers « directement impliqués » dans le service d’ordre lié à la chapelle ardente et aux funérailles nationales de M. Angélil, a fait savoir la Fraternité des policiers lundi matin par voie de communiqué, sans vouloir commenter davantage.

Rappelons que les policiers ont adopté les pantalons de camouflage comme moyen de pression il y a un an et demi afin de protester contre le projetde loi 3 sur la réforme des régimes de retraite.

Les policiers s’étaient attiré de nombreuses critiques en juin 2015 lorsqu’ils avaient arboré leurs pantalons colorés pour les funérailles de l’ex-premier ministre Jacques Parizeau. Furieux, le maire Denis Coderre les avait accusés de manquer de classe. Aucune demande concernant le port de l’uniforme n’avait été signifiée au syndicat, avait alors rétorqué la Fraternité.

À certaines occasions, comme lors des obsèques de l’ex-hockeyeur Jean Béliveau en décembre 2014, les policiers avaient opté pour l’uniforme. Tout comme aux funérailles de l’ancien maire de Montréal Jean Doré, même si certains avaient gardé leur casquette rouge. Dans le cas des funérailles du cardinal Jean-Claude Turcotte en avril 2015, les policiers avaient gardé leurs pantalons de camouflage.

Après la controverse de l’été dernier, le maire Coderre avait demandé au gouvernement Couillard de faire adopter une loi pour obliger les policiers à porter l’uniforme réglementaire. Mais la mesure ne s’est jamais concrétisée.

Les funérailles de René Angélil, qui fut l’imprésario et l’époux de Céline Dion, auront lieu à la basilique Notre-Dame de Montréal vendredi à 15 h. Il sera auparavant exposé en chapelle ardente jeudi, entre 14 h et 21 h.