Bruit à Saint-Lambert: appel à négocier

Réunis en comité plénier lundi soir, les membres du conseil municipal de Saint-Lambert ont décidé de maintenir leur poursuite judiciaire pour faire baisser le niveau du bruit émis par des festivals au parc Jean-Drapeau. Les élus entendent cependant reprendre les négociations avec Evenko, la société du parc en question et la Ville de Montréal. « Une entente négociée est toujours préférable à une entente imposée », a déclaré la Ville par voie de communiqué. Elle souligne aussi vouloir minimiser les coûts liés à la judiciarisation du dossier. Rappelons que, le 10 juillet dernier, la Cour supérieure avait refusé d’accorder une injonction temporaire pour imposer une limite de 95 décibels lors des spectacles extérieurs sur l’île Notre-Dame. Saint-Lambert avait demandé quatre jours plus tard à la Cour de se pencher à nouveau sur le dossier.

À voir en vidéo