Des poules au jardin

Cette nouvelle réglementation fait suite à des demandes faites auprès des élus de l’arrondissement par des citoyens qui souhaitaient garder des poules.
Photo: Annik MH De Carufel Le Devoir Cette nouvelle réglementation fait suite à des demandes faites auprès des élus de l’arrondissement par des citoyens qui souhaitaient garder des poules.

Les poules gagnent du terrain à Montréal. Après Rosemont–La Petite-Patrie, c’est au tour de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve de permettre aux citoyens d’élever des poules, mais celles-ci ne seront autorisées que dans des secteurs précis.

Le maire Réal Ménard et les élus de l’arrondissement dévoileront lundi matin les détails de la nouvelle réglementation, qui fera l’objet d’un avis de motion lors de la séance du conseil d’arrondissement mardi soir.

Le règlement permettra la garde d’un maximum de cinq poules. Mais selon les conditions décrites dans les documents rendus publics par l’arrondissement, les citoyens ne pourront les élever dans leur cour.

Ces poules ne seront autorisées que sur des sites d’une superficie minimale de 3000 m2 où se pratiquent des activités de jardinage, ce qui correspond aux jardins collectifs. Ces enclos devront être situés à une distance minimale de 10 mètres des limites d’une propriété. Les poules devront se trouver dans un enclos fermé dont les parois ont une hauteur de 90 à 103 centimètres.

Cette nouvelle réglementation fait suite à des demandes faites auprès des élus de l’arrondissement par des citoyens qui souhaitaient garder des poules, indique-t-on.

Petit à petit

À Montréal, les poules sont interdites depuis 1966, mais en 2010, Rosemont–La Petite-Patrie avait autorisé un poulailler communautaire à la Maisonnette des parents. Malgré l’interdit, plusieurs Montréalais élèvent des poules dans leur cour.

En mars dernier, Réal Ménard, qui est responsable du développement durable au comité exécutif, avait indiqué au Devoir que l’administration Coderre n’entendait pas autoriser la garde de poules par les particuliers.