Lune Rouge parle de «spéculations non fondées»

Lune Rouge confirme qu’au printemps dernier, Guy Laliberté a été invité par le maire Coderre à une rencontre afin de discuter des activités entourant le 375e anniversaire de Montréal.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Lune Rouge confirme qu’au printemps dernier, Guy Laliberté a été invité par le maire Coderre à une rencontre afin de discuter des activités entourant le 375e anniversaire de Montréal.

L’entreprise Lune Rouge Innovation, détenue par Guy Laliberté, est sortie de son mutisme vendredi. Dans un communiqué, elle soutient que le projet Pangéa sur l’île Sainte-Hélène est « embryonnaire » et que les détails dévoilés plus tôt cette semaine ne correspondent pas aux « intentions réelles » de l’entreprise.

« Un projet présentement en développement et nommé par les médias " Pangéa ", est destiné à un déploiement international. La nature et les détails du projet sont privés et embryonnaires à ce stade-ci », souligne-t-on dans un communiqué.

Lune Rouge confirme qu’au printemps dernier, Guy Laliberté a été invité par le maire Coderre à une rencontre afin de discuter des activités entourant le 375e anniversaire de Montréal. « M. Laliberté a profité de cette rencontre pour présenter le projet à M. Coderre. Celui-ci s’est montré intéressé. Il est clair que l’attachement de Guy Laliberté pour Montréal favorise cette dernière pour la réalisation du projet, explique-t-on. Cependant, les discussions actuelles sont préliminaires et Lune Rouge Innovation poursuit ses investissements relatifs à la conception de ce projet international. Le volet spécifiquement Montréalais sera défini davantage selon les discussions en cours avec la Ville de Montréal. »

Rappelons que dans son édition de mardi, Le Devoir révélait que Guy Laliberté convoitait un terrain de l’île Sainte-Hélène pour implanter son projet Pangéa et aménager un espace commémoratif dédié à de nouveaux rites funéraires. Selon nos informations, Pangéa devait notamment inclure un musée, un restaurant et un sentier dans les espaces boisés.

En quelques minutes d’intervalle, deux versions du communiqué ont été envoyées aux médias. Dans la première version, l’entreprise se dit « déçue » de voir que des discussions de nature privée entre le maire Coderre et Guy Laliberté aient fait l’objet « d’autant de spéculations non-fondées » dans les médias, créant ainsi un « faux débat public ».

Mais dans la deuxième version du communiqué, envoyée 20 minutes plus tard, on indique plutôt que l’entreprise est « surprise » que des échanges privés aient filtré dans les médias. On souligne que le débat public qui en a découlé « ne porte aucunement sur les intentions réelles du projet ». « Lune Rouge Innovation présentera son projet lorsque celui-ci sera développé, et en temps opportun », ajoute-t-on.

2 commentaires
  • Pierre M de Ruelle - Inscrit 29 mai 2015 18 h 27

    Bonne idée!

    Moi le premier j'ai commenté pour rien dire, que cela me serve et nous servent de lecons...

  • Yves Corbeil - Inscrit 29 mai 2015 21 h 45

    Bon on a l'air un peu tata avec ça

    Avec mes commentaires basés sur une rumeur j'ai pas l'air bien bien brillant, ça m'apprendra excusé M.Laliberté.