Plus de bacs bruns pour Montréal

Montréal se prépare sur plusieurs fronts à la collecte à grande échelle des matières organiques sur son territoire. Le comité exécutif a autorisé mercredi un règlement d’emprunt de 12 millions pour l’achat de bacs bruns au cours des cinq prochaines années. Des appels d’offres seront lancés dès le mois de mai pour trouver des fournisseurs. La dépense devrait être admissible à une subvention de Québec équivalant à 33 % du coût des outils de collecte. Quant aux quatre centres de compostage et de biométhanisation qui seront construits pour traiter ces matières organiques, ils devraient être en fonction en 2019, prévoit la Ville. Rappelons que la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles vise à bannir l’enfouissement de matières putrescibles d’ici 2020.