Outremont annule la tenue d'un événement religieux

L'arrondissement d'Outremont a averti le locateur par courriel vendredi soir que la réservation de la salle était annulée.
Photo: Michaël Monnier Le Devoir L'arrondissement d'Outremont a averti le locateur par courriel vendredi soir que la réservation de la salle était annulée.

L'arrondissement d'Outremont a décidé d'annuler la réservation d'une salle de son Centre communautaire intergénérationnel qui devait accueillir samedi soir des leaders religieux controversés.

La mairesse Marie Cinq-Mars a pris cette décision à la suite de la diffusion par TVA vendredi d'un reportage faisant état de la venue de leaders radicaux à Montréal. Selon le reportage, deux imams qualifiés de radicaux, Salah Assawy et Omar Shahin, devaient participer à la remise de diplômes organisée par l'Académie de la charia nord-américaine. L'événement devait se dérouler au Centre communautaire intergénérationnel, situé sur l'avenue McEachran, qui appartient à la Ville de Montréal.

L'arrondissement a jugé «troublantes» les informations dévoilées par le réseau de télévision. «Dès le moment où ces informations nous sont parvenues, il nous a paru incontournable d’annuler la réservation qui avait été faite précédemment», a indiqué la mairesse Cinq-Mars dans un communiqué samedi matin.

L’entente conclue entre l’arrondissement et le locateur autorisait la tenue d’une cérémonie de remise de diplômes d’une école privée musulmane, mais le nom de l'Académie de la charia nord-américaine, la MISHKA, qu'évoquait dans le reportage n'apparaissait pas au contrat, a précisé l'arrondissement.

L'arrondissement a averti le locateur par courriel vendredi soir que la réservation de la salle était annulée.

À voir en vidéo

1 commentaire
  • Cyr Guillaume - Inscrit 15 février 2015 22 h 58

    Excellente décision

    Nous devons nous tenir debout, et dire non fermement à ces adeptes de l'intégrisme religieux et de la Charia!