Montréal dépensera 700 000$ pour indemniser La Baie

Photo: Olivier Zuida

La fissuration d’une dalle de béton sous un pan du boulevard de Maisonneuve coûtera cher à la Ville de Montréal, révèlent des documents obtenus par Le Devoir. En effet,  celle-ci devra verser 700 000 $ en dommages à la Compagnie de la Baie d’Hudson, dont le magasin du centre-ville a été directement touché par le problème de structure.

Le Tout-Montréal se trouve sur un pied d’alerte, le 25 août 2007. Deux longues fissures dans une dalle de béton qui soutient De Maisonneuve entre les rues Union et Aylmer forcent la fermeture d’une bonne partie du centre-ville et de la ligne verte du métro. On craint l’affaissement de la chaussée. Sous la surface depuis 1964, des locaux appartenant à La Baie d’Hudson seraient les premiers touchés par la catastrophe.

Le 20 février 2008, La Baie a intenté un recours en dommages contre la Ville pour plus de 630 000 $, des études démontrant que la fissuration de la dalle avait été causée par la construction de la piste cyclable située dans l’emprise du boulevard de Maisonneuve.

Près de sept ans plus tard, les deux parties viennent de s’entendre. Montréal versera 689 150 $ en capital, intérêts et frais. La somme correspond aux travaux exécutés d’urgence par La Baie d’Hudson « afin de lui permettre de reprendre ses opérations normales le plus rapidement possible ». La Compagnie de la Baie d’Hudson réclamait aussi « le coût de tous les travaux ainsi que toutes les pertes financières occasionnées par la fermeture de son magasin ». La Baie d’Hudson avait notamment dû installer 35 poutres d’acier et 22 poteaux pour assurer la stabilité permanente de la dalle, dont le poids est évalué à mille tonnes. Cette structure au sous-sol avait été construite par l’ancêtre de la chaîne de grands magasins La Baie, Morgan’s, en vertu d’une entente qui remonte à 1964, et valable jusqu’en 2024. Le Morgan’s du centre-ville de Montréal a changé de nom pour La Baie en 1972.

La Compagnie de la Baie d’Hudson n’a pas commenté le dossier vendredi.

2 commentaires
  • Jean-Yves Marcil - Inscrit 20 décembre 2014 11 h 57

    Verts les vélos ... mais ....

    Dans le présent article, je lis : "des études démontrant que la fissuration de la dalle avait été causée par la construction de la piste cyclable située dans l’emprise du boulevard de Maisonneuve". Les vélos sont peut être verts mais cela n'empêche pas des dommages collatéraux suite à la construction de pistes.

    • dietrik reinhardt - Inscrit 22 décembre 2014 13 h 11

      vraiment? donc si je suis votre raisonnement c'est la faute des cyclistes tout ca? non, mais un peu de serieux.