Le tunnel Viger fermé à cause d’une dalle sciée

L'autoroute Ville-Marie, à Montréal
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir L'autoroute Ville-Marie, à Montréal

Craignant l’écroulement d’une dalle de béton, le ministère des Transports du Québec a fermé d’urgence le tunnel Viger de l’autoroute Ville-Marie vendredi, en pleine heure de pointe, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Au début de la semaine, des travailleurs de la Ville de Montréal œuvrant sur le pont d’étagement de la rue Sanguinet, en surface, ont percé par accident la dalle de béton qui recouvre le tunnel de l’autoroute 720. À l’origine, les autorités ont jugé que la situation ne présentait aucun danger, mais elles se sont ravisées vendredi, à la suite d’une inspection plus poussée.

Scié sur 50 mètres

Le tablier aurait ainsi été scié sur une longueur de près de 50 mètres, du trottoir du pont jusqu’au plafond du tunnel, et de l’extrémité est à l’extrémité ouest du pont, selon les analyses du MTQ.

« Cette dalle-là ne tient plus que par friction. Et pour s’assurer qu’il ne se passe rien, on va sécuriser la dalle », a indiqué vendredi soir le maire Denis Coderre, lors d’un point de presse.

Le MTQ s’est défendu d’avoir pris trop de temps à agir. « La deuxième inspection a déterminé la nécessité de fermer la structure. On a actuellement des ingénieurs sur place pour déterminer les mesures à apporter », a souligné une porte-parole, Sarah Bensadoun. Si le tunnel n’a pas été fermé plus tôt, c’est qu’il ne posait pas de problème avant vendredi, a-t-elle affirmé.

« Au ministère, on a entrepris une enquête interne pour déterminer les circonstances de cet incident-là. À ce stade-ci, la priorité, c’est de trouver une solution pour sécuriser la structure et la rouvrir. »

Des travaux ont été prévus samedi et dimanche afin de sécuriser la dalle de béton recouvrant le tunnel, a-t-elle conclu.


 
2 commentaires
  • Marc Desgagné - Abonné 27 juin 2014 21 h 25

    !!!

    N'y a-t-il pas lieu de reconnaître que l'expertise requise relève d'ingénieurs et de reconnaître leur expertise au lieu de se l'attribuer ? Donner à César ce qui revient à César!

  • Leclerc Éric - Inscrit 27 juin 2014 22 h 15

    Les années du déficit zéro de Lucien Bouchard

    Au moment où Bernard Landry a dû couper dans les services parce que le gouvernement central a imposé des compressions majeures (fin 90), Lucien Bouchard a coupé plus de 3 G$ ET a imposé des coupures à l'entretient du réseau routier, croyant que tout allait tenir le coup.

    Seules les réparations "urgentes" étaient prévues au budget. Ne soyons pas dûpes, les inspecteurs de Transports Québec avaient reçu des consignes claires : ne dites pas toute la vérité.

    Que croyez-vous qu'il se passe aujourd'hui, les viaducs, ponts, et routes craquent, ont a "patché" et ont "patche" encore car ont se dit que ça fait le travail quand même.

    Pourquoi détruit-on des viaducs à coups de pelle mécanique de toute urgence? Il y a eu le viaduc de la Concorde à Laval vous vous souvenez? Nos infrastructres sont nettement trop vieillissantes pour supporter le poids de la circulation lourde d'aujourd'hui! Ouf! l'entente sur la taxe d'accise sur l'essence arrive à point!