Controverse autour du conseiller Jeremy Searle

Le conseiller indépendant Jeremy Searle, lors de la séance du conseil municipal du lundi 28 avril.
Photo: Source Ville de Montréal Le conseiller indépendant Jeremy Searle, lors de la séance du conseil municipal du lundi 28 avril.
Au lendemain de son altercation verbale avec le maire Denis Coderre lors de l’assemblée du conseil municipal, le conseiller indépendant Jeremy Searle a été rappelé à l’ordre par le président du conseil, Frantz Benjamin.

Convoqué au bureau de M. Benjamin mardi, M. Searle a soutenu que le président du conseil lui avait suggéré de faire preuve de prudence à l’avenir.

Alcool

Mais des allégations circulaient selon lesquelles M. Searle aurait siégé au conseil municipal sous l’influence de l’alcool. Pressé de questions par les journalistes, le conseiller a nié avoir un problème d’alcool. « Avez-vous bu aujourd’hui ? », lui a demandé un journaliste. « Non, et vous ? », a répondu M. Searle. Plus tard, le conseiller a toutefois admis à un journaliste de CTV être aux prises avec un problème d’alcool. Mais selon lui, cela ne nuit pas à son travail.

M. Benjamin n’a pas voulu dire si la question de l’alcool avait été abordée lors de cet entretien. Il a toutefois rappelé qu’il s’agissait d’allégations : « La rencontre que j’ai eue avec lui était dans la foulée de mon intervention d’hier [lundi] au conseil municipal. Ma responsabilité, c’est de m’assurer que le décorum est respecté dans l’enceinte du conseil. »
Rappelons que M. Searle avait comparé les « séparatistes » à l’agrile du frêne, un insecte qu’il faut éradiquer. Puis, lundi, M. Searle a laissé entendre que le maire Coderre avait un « problème au cerveau ». Frantz Benjamin a menacé d’expulser le conseiller.
Jeremy Searle dit avoir fait l’objet de menaces de mort à la suite de sa déclaration controversée du 8 avril.

À voir en vidéo