​Du renfort venu de Montréal pour l'UPAC

L'Escouade de protection de l'intégrité municipale (EPIM) a été créée à la hâte par la Ville de Montréal en janvier 2013 alors que Michael Applebaum était maire.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir L'Escouade de protection de l'intégrité municipale (EPIM) a été créée à la hâte par la Ville de Montréal en janvier 2013 alors que Michael Applebaum était maire.
L'Escouade de protection de l'intégrité municipale (EPIM), créée à la hâte par la Ville de Montréal en janvier 2013, sera intégrée à l'Unité permanente anticorruption (UPAC), ont annoncé le maire Denis Coderre et deux ministres du gouvernement Marois.

Cette escouade d'une vingtaine de personnes, créée dans la foulée des scandales éthiques qui ont secoué Montréal, a été critiquée pour son manque de résultats. L'EPIM a pour mission d'enquêter sur la collusion, la corruption et la fraude dans la gestion des affaires municipales. Près d'un an après sa création, cette branche du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) n'a donné lieu à aucune arrestation.

L'intégration de l'EPIM au sein de l'UPAC facilitera l'échange de renseignements entre les enquêteurs, ont précisé le maire Coderre et les ministres Stéphane Bergeron (Sécurité publique) et Jean-François Lisée (responsable de la Métropole).

D'autres détails suivront
4 commentaires
  • Claude Champagne - Inscrit 10 décembre 2013 15 h 52

    une justice svp

    Je ne veux pas juste les voir à la télé, je veux les voir en prison.

    • Robert Morin - Inscrit 10 décembre 2013 19 h 53

      Rêver est permis !

  • Pierre Bordua - Abonné 10 décembre 2013 17 h 06

    Du renfort venu de Montréal pour l'UPAC

    On ne peut pas les blâmer ... on leur avait dit d'enquêter. Alors, ils ont enquêté. Il aurait fallu leur dire de trouver des coupables, de les mener devant les juges et puis les emprisonner. Mais à ce jour, EPIM, UPAC, Commission Charbonneau et tout le cirque ambiant n'a pas réussi à faire «coffrer» aucun des malfrats qui ont paradé devant la presse depuis des mois. Peut-être sommes-nous dans une télé-réalité plus que virtuelle?

    • Pierre Lefebvre - Inscrit 11 décembre 2013 06 h 12

      Y t'il quelqu'un qui va pousser sur les procureurs, un m'ment donné ??? Il me semble que ça bouge pas fort dans ce coin-là ! La vague de nettoyage ne semble pas encore avoir atteint ce niveau-là ! Où est le blocage ?

      Posons des questions, mettons la pression, parlons-en ! Pointons le doigt dans la bonne direction ! Les avocats de la défense sont déjà prêts à contrer les recommandations de la Commission qui ne sont même pas encore écrits !

      La Justice, en plus d'être aveugle, est comme d'habitude : En retard !

      PL