Voirie: Rosemont veut tout rapatrier

L’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie entend rapatrier à l’interne tous ses travaux de voirie afin de ne plus dépendre des firmes privées. Le maire François Croteau a annoncé jeudi qu’une entente à ce sujet avait été conclue avec le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal. Dans un premier temps, une équipe supplémentaire d’employés sera affectée à la réfection des trottoirs. Le maire souhaite que, d’ici 2017, tous les travaux de voirie soient effectués par les employés. D’autres arrondissements, comme Villeray -Saint-Michel -Parc-Extension, ont adopté des mesures semblables pour éviter le recours à des firmes qui font l’objet d’allégations de collusion.