cache information close 

​Une seule bannière pour Marcel Côté et ceux qui l’appuient

Marcel Côté présentait, la semaine dernière, la candidature de la comédienne Danièle Lorain.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Marcel Côté présentait, la semaine dernière, la candidature de la comédienne Danièle Lorain.

Tous les candidats qui appuieront l’aspirant maire Marcel Côté lors des prochaines sélections municipales se présenteront sous une bannière unique, celle de Coalition Montréal — Marcel Côté.

Le candidat à la mairie de la Coalition Montréal, et Louise Harel, chef de Vision Montréal, ont fait cette annonce dimanche matin entourés de leurs candidats.

Cette nouvelle dénomination, rendue nécessaire par la loi électorale, fera notamment en sorte que le nom du parti Vision Montréal disparaîtra complètement des bulletins de vote.

Tous les candidats appuyant Marcel Côté, qu'ils soient de Vision Montréal ou indépendants, seront représentés par un seul agent officiel. Cette bannière unique simplifiera le vote dans l’isoloir, ont affirmé hier M. Côté et Mme Harel. « Le DGE a tranché. La loi ne permet pas de coalitions de parti, mais seulement des coalitions de candidats », a soutenu hier l’aspirant maire Marcel Côté.

Le Devoir
3 commentaires
  • Gilles Théberge - Abonné 8 septembre 2013 12 h 48

    C'est une lueur d'espoir

    Cela donne de bonnes chances à Marcel Côté, nonobstant lq fait qu'il est un fédéraliste de droite. Mais il y a de bonnes chances qu'il soit intègre et c'est ce dont nous avons besoin.

    En revanche, cela pourrait sonner le glas des chances de Coderre, qui est lui, complètement entouré d'ex de la gang qui nous donne de l'urticaire, celle de Gérald Tremblay et autres Zampino...

    Ce qui selon moi est une bonne nouvelle!

    • Jean Hébert - Abonné 8 septembre 2013 15 h 36

      Coderre "complètement entouré d'ex de la gagng qui nous donne de l'urticaire"? Totalement d'accord, mais Côté l'est aussi, seulement dans une moindre mesure. Évitons-les TOUS! Il y a un autre choix, sans tache et avec une vision claire, et c'est Projet Montréal.

    • Jean-Sébastien Rozzi - Inscrit 8 septembre 2013 21 h 51

      Combien d'année(s) un fédéraliste de droite peut-il rester intègre ? Supposons qu'il l'est pour vrai (ce que je doute fortement) maintenant, combien de temps pensez-vous que cela va durer ?

      Avec ses commentaires comparant le fonctionnement des assos étudiantes à celui de la mafia, Côté se discrédite complètement. Non seulement ment-il de manière effrontée et démagogique (à moins d'être tout simplement un tarré fini, ce que je en crois pas), mais il m'apparait certain que cet homme n'a jamais lu un livre approfondissant le concept de démocratie et les diverses pratiques démocratiques dans l'histoire humaine (la ''democracy'' du parliament canadian n'y figure pas...).

      Avec Côté et Coderre, plus ça change, plus c'est pareil. Il nous faut une vision complètement différente de Montréal, une vision du 21e siècle : progressiste et écologiste. Projet Montréal n'est certes pas parfait ; néanmoins c'est le parti qui se rapproche le plus de cet idéal.