Fierté Montréal se sert de son festival pour dénoncer la loi antigais russe

Le festival Fierté Montréal donne une teinte politique aux couleurs de l’arc-en-ciel cette année. Les organisateurs de l’événement, qui a pris son envol lundi, dénoncent avec vigueur la nouvelle loi russe interdisant toute promotion de la cause homosexuelle.

 

« On sait que la situation se détériore depuis plusieurs années en Russie », se désole Éric Pineault, président de Fierté Montréal, organisme dont la mission est de défendre les droits de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT).

 

À quelques mois des Jeux olympiques de Sotchi et outré par la nouvelle législation de Moscou, qui peut mener à des arrestations et à des amendes, l’organisme a décidé de se faire entendre. Dans le cadre de son festival, Fierté Montréal organise une vigile pacifique devant le consulat russe de la métropole, mardi soir, afin de soutenir ses « frères et soeurs LGBT ». Sur la page Facebook de l’événement, plus de 1200 personnes avaient indiqué lundi vouloir participer à la vigile.

 

« J’ai rarement vu un tel engouement. Des centaines de personnes s’ajoutent chaque jour », se réjouit M. Pineault. S’il fait beau, quelque 2000 personnes seront au rendez-vous, croit-il, avec des chandelles et des drapeaux arc-en-ciel à la main. Le créateur de ce symbole de la communauté gaie, le militant américain Gilbert Baker, doit d’ailleurs profiter de son passage à Montréal pour s’adresser à la foule.

 

Si Fierté Montréal veut profiter de la dynamique créée par les Jeux de Sotchi pour sensibiliser la population aux droits des homosexuels en Russie, il n’est toutefois pas question d’emboîter le pas aux appels à boycotter les Olympiques. « Je trouve ça ingrat de punir un athlète qui s’est entraîné toute sa vie », a indiqué M. Pineault lors d’une entrevue au Devoir.

 

Les récentes sorties du ministre des Affaires étrangères, John Baird, et du premier ministre Stephen Harper dénonçant la loi russe ont plu au président de Fierté Montréal. Il aimerait cependant que le gouvernement fasse des gestes concrets. Ottawa pourrait notamment interdire l’entrée au pays des diplomates russes, donne-t-il en exemple.

 

7e édition de Fierté Montréal

 

La 7e édition du festival Fierté Montréal se déroulera jusqu’au dimanche 18 août. La programmation de cette année comprend de nombreux événements, dont des spectacles gratuits place Émilie-Gamelin, des conférences sur les droits des gais et des activités communautaires. Le samedi 17 août, 140 exposants prendront d’assaut la rue Sainte-Catherine dans le Village gai. Le traditionnel défilé clôturera l’événement le 18 août.

À voir en vidéo