Enquête publique : où en est-on?

Après une interruption de plus de deux ans, l’enquête publique sur la mort de Freddy Villanueva du coroner André Perreault s’est terminée le 28 juin dernier, dans une certaine indifférence. Amorcée en mai 2009 pour être immédiatement boycottée par les victimes, elle allait véritablement prendre son envol en octobre de la même année, pour se poursuivre de façon ininterrompue jusqu’en décembre 2010.

Ce long retard s’explique par l’opposition de la Ville de Montréal, en novembre 2010, à ce que soit débattue la question de la sécurité des étuis d’armes à feu — une demande des victimes qui avait été acceptée par le coroner. Il a fallu attendre que la Cour supérieure rejette la requête de la Ville, en avril dernier, pour que l’enquête puisse finalement aborder la question, les 26 et 27 juin, et se terminer enfin.

Le rapport du coroner, qui vise à établir la vérité sur l’événement, devrait être déposé à l’automne. S’il peut formuler des recommandations au gouvernement et même distribuer des blâmes, le coroner ne peut se prononcer sur la responsabilité civile ou criminelle de quiconque.