Cyclistes: les policiers mettront la pédale douce

Les policiers montréalais devraient désormais faire preuve de plus de discernement et de tolérance au moment de dresser des constats d’infraction aux cyclistes. Lors d’une rencontre tenue lundi, le directeur adjoint du Service de police de la Ville de Montréal, Pierre Brochet, et le responsable des transports au comité exécutif de la Ville, Réal Ménard, ont convenu de « recentrer » les interventions des policiers. La p.-d.g. de Vélo Québec, Suzanne Lareau, qui participait à la rencontre, a pour sa part demandé des amendements au Code de la sécurité routière afin de le moderniser. « C’est positif dans une ville que les pistes cyclables soient utilisées. On ne s’attend pas d’un service de police qu’il se pose en dissuasion à ça », a expliqué M. Ménard, qui juge notamment que les réflecteurs sur les pédales de vélos ne devraient plus être exigés.

À voir en vidéo