Applebaum persiste: pas de traitement de faveur pour Tony Magi

Le maire Michael Applebaum a rejeté vendredi les allégations selon lesquelles l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce aurait accordé une faveur au promoteur Tony Magi dans le cadre d’un projet immobilier du chemin Upper-Lachine en 2006.

Selon des documents obtenus par The Gazette, l’ancien conseiller municipal et frère de Gérald Tremblay, Marcel Tremblay, de même que le directeur de l’arrondissement, Gaëtan Rainville, seraient intervenus auprès de la Commission des services électriques relativement à l’enfouissement des fils électriques.


M. Tremblay voulait s’enquérir des règles encadrant les lignes électriques, alors que M. Rainville aurait exercé des pressions auprès de la commission afin qu’elle renonce à exiger l’enfouissement des fils dans le nouveau projet, selon The Gazette.

 

Un million de dollars


Finalement, le conseil d’arrondissement a autorisé le promoteur à ne pas enfouir les fils électriques, ce qui lui a permis d’épargner un million de dollars.


Vendredi, M. Applebaum a nié que le promoteur ait pu bénéficier d’un traitement de faveur de l’arrondissement, insistant sur le fait qu’il s’agissait d’un dossier relevant du service de l’habitation de la Ville-centre.


« C’était un projet de plein droit, a-t-il soutenu. Pour pouvoir réaliser un projet comportant des logements sociaux, [le promoteur] devait réduire ses coûts de construction. […] L’arrondissement a donc accepté d’autoriser des fils aériens pour être capable de faire réaliser des économies aux nouveaux locataires. »


Le maire a par ailleurs affirmé n’avoir rien su des démarches de Marcel Tremblay auprès de la Commission des services électriques.

À voir en vidéo